Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé

Cholestérol sérique total élevé, couverture pharmaceutique et contrôle thérapeutique: une analyse des données nationales d'enquête sur les examens de santé émanant de huit pays

Gregory A Roth, Stephan D Fihn, Ali H Mokdad, Wichai Aekplakorn, Toshihiko Hasegawa & Stephen S Lim

Objectif

Déterminer la proportion d’individus souffrant d’un taux de cholestérol sérique total élevé, qui font l’objet d’un diagnostic et qui reçoivent un traitement efficace dans huit pays à revenu moyen ou élevé.

Méthodes

En nous appuyant sur des données provenant d’enquêtes sur les examens de santé, représentatives du niveau national et menées de 1998 à 2007, nous avons étudié un échantillon aléatoire de 79 039 adultes âgés de 40 à 79 ans originaires d’Angleterre, d’Allemagne, du Japon, de Jordanie, du Mexique, d’Écosse, de Thaïlande et des États-Unis d’Amérique. Pour chacun de ces pays, nous avons calculé la prévalence de cholestérol sérique total élevé (cholestérol sérique total ≥ 6,2 mmol/l ou ≥ 240 mg/dl) et le niveau moyen de cholestérol sérique total. Nous avons également déterminé la proportion des individus ayant fait l’objet d’un diagnostic et ayant reçu un traitement hypocholestérolémiant effectivement contrôlé (cholestérol sérique total < 6,2 mmol/l ou < 240 mg/dl).

Résultats

La proportion des individus non diagnostiqués était la plus forte en Thaïlande (78%; 95% intervalle de confiance, IC: 74–82) et la plus faible aux États-Unis (16%; 95% IC: 13–19). Le pourcentage de personnes ayant fait l’objet d’un diagnostic, mais non d’une thérapie, était compris entre 9% en Thaïlande (95% IC: 8–11) et 53% au Japon (95% IC: 50–57). La proportion des individus sous traitement ayant obtenu une attestation de contrôle variait de 4% en Allemagne (95% IC: 3–5) à 58% au Mexique (95% IC: 54–63). Les estimations des séries chronologiques ont témoigné d’un meilleur contrôle de l’hypercholestérolémie en Angleterre et aux États-Unis lors des deux dernières décennies.

Conclusion

Le pourcentage de personnes présentant un cholestérol sérique total élevé et qui sont effectivement traitées demeure faible dans les pays à revenu moyen ou élevé retenus. Bon nombre des personnes atteintes n’ont pas connaissance de leur état. Un taux de cholestérol plasmatique élevé non soigné représente une opportunité manquée face à une épidémie mondiale de maladies chroniques.