Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Définition de cas provisoire révisée – nouveau coronavirus

Définition de cas provisoire au 19 février 2013

Cette définition de cas a été révisée.

Mise à jour

Se fondant sur des informations supplémentaires reçues depuis la publication des recommandations initiales, l’OMS a mis à jour sa définition de cas pour le nouveau coronavirus. L’OMS continuera d’examiner et de réviser les orientations relatives au nouveau coronavirus à mesure que de nouvelles informations seront disponibles. De même, les recommandations en matière de surveillance sont actuellement révisées sur la base d’informations supplémentaires et seront publiées dès que possible.

Définitions de cas pour la notification

Cas confirmé

Personne dont l’infection par le nouveau coronavirus est confirmée en laboratoire.

Cas probable

  • Personne atteinte d’une infection aiguë des voies respiratoires* avec des preuves cliniques, radiologiques ou histopathologiques de maladie parenchymateuse pulmonaire (pneumonie ou syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA, par exemple), ET
  • sans possibilité de confirmation en laboratoire de la présence du nouveau coronavirus, parce que le patient ou ses prélèvements ne sont pas disponibles pour un test de dépistage, ET
  • ayant été en contact étroit** avec un cas confirmé en laboratoire.
  • dont la maladie n’est pas déjà expliquée par une autre infection ou une quelconque autre étiologie, et ayant notamment été soumises à tous les tests cliniquement indiqués pour rechercher une pneumonie contractée dans la communauté conformément aux directives de prise en charge locales.

Notification

L’OMS demande que les cas probables et confirmés lui soient notifiés dans les 24 heures suivant leur classification comme tels, par l’intermédiaire du point focal régional pour le Règlement sanitaire international au Bureau régional de l’OMS compétent.


*Ce qui peut comprendre, mais pas exclusivement, les cas chez lesquels on observe, ou l’on a observé, de la fièvre.

**Les contacts étroits incluent:

  • toute personne ayant prodigué des soins au patient, notamment parmi les membres du personnel soignant ou de la famille, ou ayant eu un autre contact physique étroit similaire avec lui;
  • toute personne ayant séjourné au même endroit qu’un cas probable ou confirmé, par exemple ayant cohabité avec ou ayant rendu visite à celui-ci alors qu’il présentait des symptômes.