Préparation et riposte aux situations d'urgence

Relèvement des systèmes de santé après Ebola: priorités et approches techniques

L’OMS collabore avec les pays touchés par le virus Ebola pour élaborer des plans et des stratégies en vue de relancer en toute sécurité les services de santé essentiels et les fonctions que le système de santé assure à plus long terme.

L’épidémie de maladie à virus Ebola de 2014 a mis en lumière la fragilité des systèmes de santé d’Afrique de l’Ouest. La gravité de l’épidémie était largement imputable à la faiblesse des systèmes de santé, qui ont été sollicités bien au-delà de leurs capacités limitées. La prestation de services a été gravement perturbée. Au Libéria, l’épidémie a contribué à un recul de 61% des consultations ambulatoires.

En Sierra Leone, le nombre d’enfants traités contre le paludisme a chuté de 39% et le nombre d’enfants bénéficiant de la vaccination de base, de 21%. De même, au pic de l’épidémie, en Guinée, les consultations en soins primaires étaient en recul de 58 %, les hospitalisations de 54% et les vaccinations de 30% par rapport à 2013.

Pour que l’on se relève de l’épidémie, les gouvernements nationaux doivent relancer en toute sécurité les services de santé essentiels dans le cadre des activités de riposte en cours.

Les efforts de relèvement rapide ciblent les problèmes déjà présents dans le système de santé qui ont contribué à la détection tardive du virus et à sa propagation fulgurante. Il s’agit de jeter les bases d’un système de santé plus solide et plus résilient. C’est l’occasion de «reconstruire en mieux» au niveau national et par delà les frontières.

L’OMS a pris l’initiative et joué un rôle directeur en vue d’aider les 3 pays touchés à élaborer des plans pour redresser les systèmes de santé et en améliorer la résilience après l’épidémie. Ces plans présentent des stratégies pour relancer en toute sécurité les services de santé essentiels et les fonctions que le système de santé assure à plus long terme.

Nos priorités

En concertation avec ces trois pays, les efforts de relèvement rapide de l’OMS se concentrent sur 4 domaines:

Comment pour allons y parvenir

Ce travail de relèvement précoce est étayé par un large éventail de domaines techniques.

La collecte régulière de données et d’informations sur les maladies et affections prioritaires autres qu’Ebola est essentielle pour un relèvement rapide dessystèmes de santé.

L'établissement d'un rapport de situation sur les services de santé essentiels sert à produire en temps opportun des informations permettant de suivre les tendances des maladies prioritaires aisni que l'offre de services de santé essentiels.