Préparation et riposte aux situations d'urgence

Relèvement des systèmes de santé après Ebola: information, communication et technologies

Les efforts déployés en première ligne pour relancer en toute sécurité les services de santé essentiels et pour renforcer les systèmes de surveillance et d’information sanitaire bénéficieront de l’utilisation optimale, du développement et de l’intégration des solutions actuelles des technologies de l’information et de la communication.

Un technicienne au travail dans le laboratoire mobile EMLAB à Freetown en Sierra Leone
OMS/Pieter Desloovere

Principaux domaines d’activité

Il s’agira d’exploiter de façon coordonnée l’expérience que l’OMS et les autres organismes ont acquise de l’emploi des TIC, avant et pendant la riposte à la maladie à virus Ebola, pour ce qui est de renforcer les capacités de personnels de santé, d’améliorer la disponibilité et temps réel des données pour la surveillance, d’accélérer la prise en charge des cas, d’améliorer la mobilisation communautaire et d’améliorer la prévention et la lutte contre l’infection.

Les solutions de TIC utilisées pour combattre l’épidémie de virus Ebola en Afrique de l’Ouest s’appuyaient sur les plateformes technologiques déjà présentes dans la Région. Pour qu’elles restent efficaces, en particulier pendant la phase de relèvement, il faudra incontestablement approfondir la stratégie et procéder à une intégration ciblée, moyennant un renforcement des liens et de l’interopérabilité entre les plateformes, ce qui supposerait une intégration accrue avec les systèmes nationaux d’information sanitaire.

Il faudra affiner et développer un ensemble de solutions de TIC permettant d’exploiter au mieux les plateformes existantes ou émergentes et les solutions existantes, de soutenir le rétablissement des services de santé essentiels, de renforcer les systèmes de surveillance intégrés, de renforcer les capacités des personnels, et de faciliter la soumission des données dans les systèmes d’information nationaux pour la gestion de la santé.

Ces efforts seront déployés au moyen des partenariats existants et d’un groupe de travail interinstitutions tandis que des supports de formation et de mise en œuvre seront élaborés pour soutenir le déploiement des solutions qui auront été mises au point pour soutenir le rétablissement des services de santé essentiels en toute sécurité.