Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Rougeole – Chili

Bulletin d’information sur les flambées épidémiques
12 juin 2015

Le 10 juin 2015, le point focal national RSI du Chili a notifié cinq cas de rougeole à l’OMS.

Informations détaillées sur les cas:

  • Un homme de 31 ans originaire de Santiago a présenté des symptômes le 12 mai et donné un résultat positif pour la rougeole le 15 mai. Il avait voyagé en Chine du 4 au 28 avril. Selon l’enquête épidémiologique, la période d’incubation coïncide avec la date de son voyage Chine-Hawaï-Santiago; le patient a signalé avoir eu des contacts avec des passagers symptomatiques durant la première étape (Beijing-Honolulu) de son voyage de retour à Santiago.
  • Un nourrisson de moins de 10 mois de la municipalité de Maria Pinto, à Santiago, a présenté des symptômes le 25 mai et donné un résultat positif pour la rougeole le 29 mai. Il n’avait pas reçu le vaccin ROR car il n’avait pas encore atteint l’âge prévu par le calendrier national de vaccination. À ce jour, aucun lien épidémiologique direct n’a été établi avec le premier cas. Cependant, il a été confirmé que le virus chez ce nourrisson était de génotype H1, ce qui constitue un indice virologique d’un lien possible entre les cas 1 et 2, avec appartenance à une même chaîne de transmission.
  • Un homme de 38 ans originaire de Santiago a présenté des symptômes le 1er juin, pendant la période d’incubation du cas 1. Comme pour le cas 2, le génotype viral a été déterminé comme étant le H1.
  • Un agent de santé de 44 ans de la municipalité de Las Condes, à Santiago, a présenté des symptômes le 3 juin et donné un résultat positif pour la rougeole le 6 juin. Après avoir été hospitalisé, il est actuellement en convalescence chez lui.
  • Un homme de 21 ans, appartenant à la famille du second cas, a présenté des symptômes le 4 juin et donné un résultat positif pour la rougeole le 10 juin.

Action de santé publique

Les principales mesures prises en matière de santé publique ont consisté à alerter les réseaux publics et privés et à intensifier la surveillance pour permettre une investigation rapide des cas. Tous les contacts identifiés des cas suspects sont immédiatement vaccinés (sans attendre la confirmation des analyses de laboratoire) et la vaccination des enfants a été renforcée. L’objectif est d’interrompre la chaîne de transmission.

Dans le contexte de la «Copa America Chile 2015», qui se tiendra au Chili du 11 juin au 4 juillet, les autorités sanitaires nationales et l’Organisation panaméricaine de la Santé ont conseillé aux voyageurs souhaitant se rendre au Chili de vérifier qu’ils sont à jour pour le vaccin antirougeoleux et, sinon, de se faire vacciner deux semaines avant leur départ.