Alerte et action au niveau mondial (GAR)

Infection due à un nouveau coronavirus – bulletin

Au 28 septembre 2012, aucun autre cas confirmé dû à l’infection par le nouveau coronavirus n’a été notifié à l’OMS.

L’OMS collabore étroitement avec les autorités nationales des pays concernés (Arabie saoudite, Qatar, Royaume-Uni) et ses partenaires internationaux afin de mieux comprendre le risque pour la santé publique posé par le nouveau coronavirus.

D’après les informations disponibles jusqu’ici, il semble que le nouveau coronavirus ne puisse pas se transmettre facilement d’une personne à une autre.

Compte tenu de la gravité des deux cas confirmés en laboratoire, l’OMS continue à suivre de près la situation afin de fournir une réponse, des compétences et un soutien appropriés à ses États Membres.

Des progrès rapides ont été faits dans la caractérisation du nouveau coronavirus et dans la mise au point de tests diagnostiques sensibles et spécifiques. L’OMS collabore avec les laboratoires partenaires pour les mettre à disposition le plus rapidement possible. Le premier lot de réactifs ainsi que des informations et des algorithmes d’analyse devraient être disponibles dans les prochains jours pour les tests à effectuer d’urgence.

Des tests de dépistage de l’infection par le nouveau coronavirus chez les patients en observation – sur la base de la définition de cas publiée par l’OMS – sont actuellement mis à disposition par certains laboratoires partenaires. Les autorités sanitaires nationales peuvent contacter ces laboratoires par l’intermédiaire de l’OMS.

L’OMS continue d’informer ses États Membres par l’intermédiaire des points focaux nationaux désignés dans le cadre du Règlement sanitaire international (2005).

Aucune restriction aux voyages ou aux échanges commerciaux n’a été recommandée par l’OMS pour l’Arabie saoudite ou le Qatar en rapport avec l’infection par le nouveau coronavirus.