Maladie à virus Ebola

RDC: la riposte contre le virus Ebola se poursuit malgré les attaques mortelles

17 novembre 2018 -- Après les attaques mortelles perpétrées vendredi dans la ville de Beni, en République démocratique du Congo, la riposte contre le virus Ebola se poursuit. Si l’ensemble du personnel de l’OMS, du Ministère de la Santé et des partenaires est sain et sauf, 16 membres du personnel de l’OMS ont été évacués vers Goma pour recevoir des soins psychologiques après que leur résidence a été frappée par un obus qui n’a pas explosé.

Déclaration sur la réunion du Comité d’urgence du RSI d’octobre 2018 à propos de la flambée de maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo

17 octobre 2018 -- Le Comité a été d’avis de ne pas déclarer pour l’instant une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI). Mais il reste profondément inquiet pour cette flambée et a souligné que les activités de riposte devaient s’intensifier et qu’il était crucial de maintenir la vigilance. Il a aussi relevé que la situation sécuritaire était très complexe. Concernant la santé publique, le Comité a par ailleurs donné les conseils.

OMS/N Alexander

L'OMS soutient la lutte contre Ebola dans 6 provinces de RDC

12 septembre 2018 -- En réponse à la 10e épidémie de la maladie à virus Ebola qui s’est déclarée depuis le 1er août 2018 dans la région de Beni (province du Nord Kivu), puis son extension en Ituri (Nord-est) de la République Démocratique du Congo (RDC), l’OMS, grâce au financement généreux de ses partenaires parmi lesquels le gouvernement norvégien, apporte son appui au gouvernement congolais dans le cadre des activités de préparation à la réponse d’urgence dans six provinces jugées prioritaires.

Le Directeur général de l'OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, la Directrice régionale pour l'Afrique,Dr Matshidiso Moeti, scrutent ensemble les statistiques des cas et décès de la maladie à virus Ebola lors de leur visite à Bikoro en RDC

Le Directeur général de l’OMS se rend dans les zones touchées par la maladie à virus Ebola

13 mai 2018 -- Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, s’est rendu aujourd’hui dans la ville de Bikoro au nord-ouest de la République démocratique du Congo pour évaluer la riposte à la flambée en cours de maladie à virus Ebola. L’OMS déploie ses experts et assure la coordination de ses partenaires; elle met aussi à disposition du matériel pour que les soins vitaux soient dispensés, et pour appuyer la lutte contre l’infection. L’Organisation travaille avec le ministère de la Santé pour recueillir et tester les échantillons, surveiller les contacts et améliorer la collecte et la gestion des données.

OMS/E. Kabambi

Fin de la flambée d’Ebola en République démocratique du Congo

23 juillet 2018 - Aujourd’hui marque la fin de la 9e flambée d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC). L’Organisation mondiale de la Santé félicite le pays et tous ceux qui ont été impliqués pour juguler cette flambée, tout en les exhortant à étendre ce succès à la lutte contre d’autres maladies en RDC. Contrairement à d’autres flambées, celle-ci a touché quatre endroits distincts, dont un centre urbain ayant des liaisons fluviales avec la capitale et les pays voisins, ainsi que des villages isolés dans la forêt tropicale.

Vue aérienne des zones de République démocratique du Congo où sont déployés les épidémiologistes de l'OMS en charge de la surveillance de la flambée d'Ebola

Un mois après le début de la flambée d’Ebola en RDC, l’attention se porte prioritairement sur les zones isolées

9 juin 2018 - Après un mois de riposte à une flambée de maladie à virus Ebola en République démocratique du Congo, l’attention quitte les zones urbaines pour se porter prioritairement sur certains des endroits les plus isolés de la planète. Cette transition survient après une série de mesure sans précédent permettant d’afficher désormais un optimisme prudent sur l’efficacité de la riposte. La prochaine phase de la riposte consiste à procéder à des expéditions de surveillance: des équipes d’épidémiologistes se déployant sur des centaines de kilomètres à moto dans les forêts tropicales reculées. L’OMS aide les 9 pays limitrophes de la République démocratique du Congo à intensifier leurs capacités nationales de préparation et d’action face aux situations d’urgence.

Préparation de la vaccination anti-Ebola en anneau au nord-ouest de la République démocratique du Congo

Le vaccin anti Ebola protège les communautés à haut risque en République démocratique du Congo

30 mai 2018 -- Au cours de la semaine passée, plus de 420 personnes recensées autour des 4 cas de maladie à virus Ebola confirmés à Mbandaka ont été vaccinées. Le vaccin a aussi été administré aux agents de santé de la région. La vaccination a démarré dans d'autres zones de la province de l'Équateur où des cas ont été confirmés. Le 28 mai, la vaccination en anneau a commencé à Bikoro, à 150 kilomètres de la capitale provinciale. Cette semaine, les vaccinateurs de la Guinée et de la RDC devraient commencer la vaccination en anneau dans la zone de santé d'Iboko, qui est la plus reculée des trois zones ayant notifié des cas confirmés.

OMS/S.Oka



Partenaires

L'OMS coordonne la réponse sanitaire internationale aux situations, ce travail ne peut être accompli sans nos partenaires qui nous aident à fournir des services de santé dans les situations les plus difficiles.

Communication des risques


Se protéger

La maladie à virus Ebola est bien réelle et mortelle. Mais vous pouvez vous protéger, protéger votre famille et votre communauté.

Comité d'urgence du RSI

Toutes les déclarations et recommandations du Comité d'urgence du Réglement sanitaire international