Bibliothèque électronique de données factuelles pour les interventions nutritionnelles (eLENA)

Alimentation thérapeutique des enfants de 6 à 59 mois souffrant de malnutrition aiguë sévère et de diarrhée aiguë ou persistante

Chez les enfants de 6 à 59 mois, la malnutrition aiguë sévère est définie par un très faible rapport poids/taille ou par des signes cliniques d’œdème bilatéral prenant le godet ou encore par une très faible circonférence du milieu du bras (périmètre brachial). On estime que la malnutrition aiguë sévère touche 19 millions d’enfants de moins de cinq ans dans le monde et entraîne chaque année environ 400 000 décès d’enfants.

Les enfants malnutris souffrent couramment de diarrhée, ce qui peut induire une diminution de l’absorption des nutriments et une perte d’eau importante pouvant entraîner une déshydratation, un état de choc et enfin la mort. Aussi bien la diarrhée aiguë que la diarrhée persistante (définie comme au moins trois selles molles ou liquides par jour pendant plus de 14 jours) peut aggraver les effets nocifs de la malnutrition aiguë sévère si elle n’est pas traitée. Les épisodes de diarrhée prolongés sont aussi associés à une augmentation de la morbidité et de la mortalité dues à d’autres maladies, à des troubles du développement neurologique et à un retard de croissance.

Bien que le traitement et la prévention de l’hydratation soient essentiels, les soins dispensés aux enfants gravement malnutris doivent mettre l’accent sur l’alimentation thérapeutique la plus efficace et la plus sûre pour résorber la diarrhée tout en répondant aux besoins nutritionnels de ces enfants.

Recommandations de l'OMS

L’OMS recommande que les enfants de 6 à 59 mois souffrant de malnutrition aiguë sévère et qui présentent une diarrhée aiguë ou persistante reçoivent des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi au même titre que les enfants ne présentant pas de diarrhée, qu’ils soient traités à l’hôpital ou en ambulatoire.

Les aliments thérapeutiques prêts à l’emploi ne contenant pas d’eau, ces enfants devraient aussi se voir proposer une eau de boisson saine à volonté. L’allaitement au sein devrait être poursuivi à la demande.


Il s'agit d'un résumé des recommandations de l'OMS relatives à cette thématique nutritionnelle. L'ensemble complet des recommandations est présenté dans les directives et les documents d'orientation répertoriés plus bas dans la section «Documents OMS».

Documents OMS


Directives de l'OMS approuvées par le Comité d'évaluation
Autres documents d’orientation

Données factuelles


 

Rapport coût-efficacité


Dernière mise à jour:

5 avril 2019 18:35 CEST

Intervention de catégorie 1

Des directives ont été approuvées récemment par le Comité d'évaluation des directives de l'OMS.

Mise en œuvre

La base de données mondiale de l'OMS sur la mise en œuvre des actions en matière de nutrition (GINA) contient les politiques nutritionnelles, les stratégies, les plans d'action et la législation du monde entier.

Actions essentielles en nutrition

Cette intervention fait partie des «Essential Nutrition Actions» axée sur les 1000 premiers jours de la vie.

Cibles mondiales

La mise en œuvre de cette intervention peut contribuer à atteindre les cibles suivantes :

Cibles mondiales portant sur la nutrition

Cible 6: Réduire et maintenir au-dessous de 5 % l’émaciation chez l’enfant