Les Pôles de connaissances du Secrétariat de la Convention-cadre de l’OMS et les centres de surveillance de l’industrie du tabac (observatoires)

Dans le cadre de ses activités globales de gestion des connaissances et en réponse à diverses décisions de la Conférence des Parties, le Secrétariat de la Convention collabore avec des organismes susceptibles d’aider les Parties dans plusieurs domaines techniques de la Convention. Ces organismes devraient également permettre au Secrétariat de la Convention d’honorer le mandat qui lui a été confié par la Conférence des Parties.

Les partenaires sont les suivants :

  • les Pôles de connaissances du Secrétariat de la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac. Leur action se concentre sur les aspects techniques d'articles spécifiques de la Convention-cadre et, en particulier, sur le soutien à apporter aux Parties pour la mise en œuvre desdits articles ; et
  • • les centres de surveillance de l’industrie du tabac (observatoires). Ils surveillent, identifient, documentent et soutiennent toute action visant à empêcher l’industrie du tabac d’interférer avec la mise en œuvre de la Convention-cadre de l’OMS, conformément aux obligations découlant de l’article 5.3 du traité et aux recommandations formulées dans les directives connexes.

Les Pôles de connaissances

À ce jour, le Secrétariat de la Convention a établi sept pôles de connaissances (au moins un dans chacune des Régions OMS). Ils ont pour mission d’analyser, de synthétiser et de diffuser auprès des Parties à la Convention les connaissances et les informations relatives aux questions relevant de leurs compétences, en rapport avec la Convention, conformément à l’article 22 (Coopération dans les domaines scientifique, technique et juridique et fourniture de compétences connexes). Les travaux des pôles de connaissances ont une portée mondiale et dépasseront les frontières des pays, sous-régions et régions qui les hébergent. De nouveaux pôles de connaissances pourraient être établis à l’avenir.

Le premier pôle de connaissances, situé en Australie, est devenu opérationnel en 2014. Les pôles de connaissances actuellement en activité sont énumérés dans le tableau ci-dessous


Les pôles gèrent chacun leurs pages Internet respectives qui sont accessibles via une plateforme centralisée. Visitez la plateforme centralisée

Les Parties qui souhaitent bénéficier de l’assistance des pôles de connaissances dans leurs domaines respectifs peuvent contacter le Secrétariat de la Convention à l’adresse fctcsecretariat@who.int. Le Secrétariat entrera ensuite en contact avec le pôle compétent, et d’autres partenaires le cas échéant, en vue d’organiser l’assistance demandée.

Le Secrétariat de la Convention informe régulièrement les Parties des activités des pôles de connaissances. Un bulletin est publié tous les deux mois et envoyé directement aux points focaux techniques pour la Convention-cadre de l’OMS désignés par les Parties. Les bulletins publiés à ce jour sont consultables (en anglais) en cliquant sur le lien ci-dessous.


Les Centres de surveillance de l'industrie du tabac (Observatoires)

L'établissement des Observatoires a pour objectif d'aider les Parties à mettre en œuvre l'article 5.3 de la Convention. Il permettra d'acquérir une compréhension éclairée des approches actuelles et futures de l'industrie du tabac et des moyens par lesquels elle tente de s'ingérer dans l'élaboration de politiques de santé publique. Ils informeront également les décideurs politiques et les gouvernements afin d'éviter ce type d'ingérence.

Ils seront établis dans les six Régions OMS et dans certaines sous-régions, si nécessaire. Le premier centre, initialement établi dans le cadre du projet BRICS, a été lancé et est accueilli par la Fundação Oswaldo Cruz à Rio de Janeiro, au Brésil. Le projet a depuis dépassé le cadre BRICS et un observatoire est actuellement en cours de création au Sri Lanka.

Les Observatoires devraient, à terme, former un réseau mondial d'information qui fournira aux Parties de toutes les Régions OMS les données dont elles ont besoin pour mettre en œuvre l'article 5.3 de la Convention.



Les Pôles de connaissances du Secrétariat de la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabacLes et les Observatoires ont été établis avec le soutien financier de la Commission européenne
(convention de subvention DCI_SANTE/2011/261_053) :

Les Observatoires ont reçu le soutien financier des gouvernements du Brésil, du Panama et de la Fédération de Russie, tous Parties à la Convention-cadre de l'OMS, par le biais de leurs contributions extrabudgétaires. L'Union Internationale Contre la Tuberculose et les Maladies Respiratoires (L'Union), accréditée en qualité d'observateur auprès de la Conférence des Parties, a également fourni une assistance financière directe pour la création des Observatoires.