Faire reculer le nombre de sucides dans l'Inde rurale

Septembre 2015

OMS/Sarojini Manikandan

L’ingestion de pesticides est l’une des méthodes de suicide les plus courantes dans le monde. L’utilisation généralisée de ces produits en Inde pour les cultures a entraîné des taux particulièrement élevés de suicides dans les zones rurales.

Dans le cadre de la première étude de ce type, l’Organisation mondiale de la Santé a cherché à savoir si en construisant des d’entrepôts centraux loin des zones d'habitations, c'est à dire en limitant l'accès aux pesticides, on pouvait réduire le nombre de suicides en Inde du Sud.

Ce photo-reportage décrit pourquoi le suicide est un problème de santé publique en Inde, comment l’idée d’entrepôts centraux a vu le jour et comment la participation de toute la communauté au projet a permis de réduire le nombre de suicides.

Photo-reportage: Faire reculer le nombre de sucides dans l'Inde rurale


Liens