10 faits sur l'impact sanitaire des environnements insalubres

Mars 2016

On estime que 12,6 millions de personnes sont décédées du fait d’avoir vécu ou travaillé dans un environnement insalubre en 2012 – ce qui représente près d’un quart des décès dans le monde.

Les facteurs de risque environnementaux, tels que la pollution de l’air, de l’eau et des sols, l’exposition aux substances chimiques, le changement climatique ou le rayonnement ultraviolet, contribuent à la survenue de plus de 100 maladies ou traumatismes.

En mars 2016, l’OMS a publié la deuxième édition du rapport intitulé Prévenir la maladie grâce à un environnement sain: une estimation de la charge de morbidité imputable à l'environnement qui cite des stratégies dont il est prouvé qu’elles permettent d’améliorer l’environnement afin de prévenir les maladies et les décès.


1 / 10