Comment éviter d’attraper la grippe?

Janvier 2017

Qu’est-ce que la grippe saisonnière?

La grippe saisonnière (appelée «grippe» tout simplement) est le plus souvent due à des virus grippaux de type A ou B. Les symptômes en sont une fièvre d’apparition brutale, une toux (sèche d’ordinaire), des céphalées, des douleurs musculaires et articulaires, une irritation de la gorge et une rhinorrhée. La toux peut être sévère et se prolonger pendant 2 semaines ou plus.

Dans la plupart des cas, la fièvre et les autres symptômes disparaissent au bout d’une semaine sans intervention d’un médecin. Néanmoins, la grippe peut prendre des formes graves ou entraîner la mort dans certains groupes à risque.

Les épidémies saisonnières surviennent principalement pendant l’hiver, d’octobre à mars dans l’hémisphère Nord et d’avril à septembre dans l’hémisphère Sud. Dans les pays tropicaux ou subtropicaux, la grippe saisonnière peut se produire toute l’année.

Comment éviter d’attraper la grippe?

Le meilleur moyen pour éviter d’attraper la grippe est de se faire vacciner tous les ans. Les virus grippaux évoluent en permanence et, deux fois par an, l’OMS publie des recommandations pour mettre à jour la composition des vaccins. Pour la saison grippale 2016-2017 dans l’hémisphère Nord, la formulation du vaccin a été réactualisée en février 2016 pour contenir deux virus de type A (H1N1 et H3N2) et un virus de type B.

L’OMS préconise la vaccination annuelle pour les groupes à haut risque, parmi lesquels les personnels de santé. Dans l’idéal, on doit se faire vacciner juste avant le début de la saison grippale pour que la couverture soit le plus efficace possible, mais la vaccination, quel que soit le moment où on la fait pendant la saison, permet toujours d’éviter des infections grippales.

Qui est le plus exposé au risque?

  • les femmes enceintes, à tous les stades de la grossesse;
  • les enfants de moins de 5 ans;
  • les personnes de plus de 65 ans;
  • les sujets atteints d’affections chroniques, comme le VIH/sida, l’asthme, les cardiopathies, les pneumopathies et le diabète;
  • les personnes ayant un risque accru d’être exposées à la grippe, parmi lesquelles les personnels de santé.

Quel est le traitement?

Les personnes ayant une grippe doivent boire beaucoup d’eau et se reposer. La plupart guérissent en une semaine. Les médicaments antiviraux peuvent réduire les complications sévères et la mortalité, bien que les virus grippaux puissent développer des résistances. Ils sont particulièrement importants pour les groupes à haut risque. Dans l’idéal, il faut administrer tôt ces médicaments (dans les 48 heures suivant l’apparition des symptômes). Les antibiotiques ne sont pas efficaces contre les virus grippaux.

Comment pouvez-vous interrompre la propagation de la grippe?

La grippe peut se propager rapidement d’une personne à l’autre lorsqu’un sujet infecté tousse ou éternue, dispersant des gouttelettes infectieuses dans l’air. Elle se transmet également par les mains contaminées par le virus.

Il faut prendre des mesures de précaution pour limiter la transmission. On doit se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier pour tousser, le jeter ensuite, puis se laver les mains soigneusement et régulièrement.

Y a-t-il un lien entre la grippe saisonnière et la grippe pandémique?

Les flambées de grippe saisonnière sont dues à de petits changements des virus qui ont déjà circulé et contre lesquels beaucoup de gens ont acquis une certaine immunité.

Une pandémie se produit quand un virus grippal apparaît et que la plus grande partie de la population n’a aucune immunité contre celui-ci en raison de sa différence importante avec toutes les souches ayant déjà été observées chez l’homme. Cette nouvelle souche peut alors se propager facilement d’une personne à l’autre.

Les virus de la grippe saisonnière peuvent contribuer à l’apparition d’un virus pandémique ; une fois qu’un virus pandémique s’est établi, comme cela avait été le cas avec la grippe pandémique A(H1N1) en 2009, il peut devenir un virus saisonnier.