Sécurité sanitaire des aliments

Lignes directrices pour l’utilisation d'antibiotiques chez les animaux de rente destinés à l’alimentation humaine des antimicrobiens importants pour la médecine humaine

Auteurs:
Organisation mondiale de la Santé

Informations sur la publication

Date de publication: 2017
Langues: Anglais, arabe, chinois, espagnol, français, russe

Télécharger

Présentation

L’utilisation excessive ou inadaptée des antibiotiques chez l’homme et chez l’animal contribue à amplifier la menace provenant de la résistance à ces produits. Certains types de bactéries susceptibles de provoquer des infections graves chez les humains sont déjà devenus résistants à la plupart des traitements disponibles et très peu d’options prometteuses sont actuellement en cours de développement pour prendre le relais

Si aucune action n’est prise aujourd’hui, la quasi-totalité des antibiotiques actuels seront inefficaces d’ici 2050 pour prévenir et traiter les maladies humaines. Des preuves scientifiques démontrent clairement que la surutilisation des antibiotiques chez l’animal peut contribuer à l’émergence de résistances aux antibiotiques.

Conformément à son mandat de protection de la santé publique, l’OMS a élaboré ces lignes directrices dans le but de préserver l’efficacité des antibiotiques importants pour la médecine humaine en réduisant leurs usages inutiles chez les animaux.

Ces recommandations portent sur l’utilisation d’antibiotiques chez l’animal à différentes fins, à savoir la promotion de la croissance, la prévention de la morbidité en l’absence de maladie ainsi que le traitement et l’endiguement des maladies diagnostiquées.

Voir aussi