Actualités

Protéger la santé des travailleurs

22 novembre 2017 -- Dans de nombreux pays, plus de la moitié des travailleurs sont employés dans le secteur informel sans aucune protection sociale pour se faire soigner et en l’absence d’application réglementaire des normes de santé et de sécurité au travail. Actuellement, seuls 15% des travailleurs dans le monde ont accès à des services spécialisés de médecine du travail. Les problèmes de santé liés au travail se traduisent par des pertes économiques équivalentes à 4-6% du PIB dans la plupart des pays.

Nouvel engagement mondial pour mettre fin à la tuberculose

17 novembre 2017 -- Lors de la Première Conférence ministérielle mondiale de l’OMS sur la tuberculose, 75 ministres du monde entier se sont engagés à renforcer l’action dans tous les secteurs, mais également à suivre les progrès accomplis et à mieux en rendre compte. Les efforts mondiaux pour lutter contre la tuberculose ont permis de sauver 53 millions de vie depuis 2000. Toutefois, dans de nombreux pays, les progrès ont stagné et les cibles mondiales ne sont atteintes.

Des hauts responsables des Nations Unies appellent à la levée immédiate du blocus humanitaire au Yémen

16 novembre 2017 -- Le Directeur général de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, le Directeur exécutif de l'UNICEF, Anthony Lake, et le Directeur exécutif du PAM, David Beasley, lancent un nouvel appel à la coalition, lui demandant d’autoriser l’entrée des fournitures vitales au Yémen pour répondre à ce qui est aujourd’hui la plus grave crise humanitaire au monde.

Initiative pour parer aux effets du changement climatique sur la santé dans les petits États insulaires

12 novembre 2017 -- En marge de la Conférence des Parties sur le climat (COP23) réunie à Bonn, l’OMS a lancé une initiative spéciale pour protéger les habitants des petits États insulaires des conséquences sanitaires des changements climatiques. L’objectif est que d’ici à 2030, tous les petits États insulaires aient des systèmes de santé résistants aux changements climatiques et que les pays du monde entier réduisent leurs émissions de dioxyde de carbone.

Cessons d’utiliser des antibiotiques chez des animaux en bonne santé

7 novembre 2017 -- Dans de nouvelles lignes directrices, l’OMS recommande que les éleveurs et l’industrie alimentaire cessent d’utiliser systématiquement des antibiotiques pour promouvoir la croissance des animaux et prévenir les maladies chez des animaux sains. L'objectif est de préserver l’efficacité des antibiotiques importants pour la médecine humaine en réduisant leur utilisation inutile chez l’animal. Dans certains pays, près de 80% des antibiotiques importants pour la médecine humaine sont consommés dans le secteur animal.

Crises sanitaires

Directeur général

«Je veux un monde où chacun peut mener une vie saine et productive, quelle que soit son identité ou son lieu de vie. »

Focus

  • L’OMS salue la nomination du nouveau Directeur exécutif du Fonds mondial
    L’OMS salue la nomination de M. Peter Sands au poste de Directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. L’OMS collabore étroitement avec le Fonds mondial et fournit aux pays des orientations fondées sur des bases factuelles et une assistance technique en vue de réduire la charge des maladies infectieuses, de combattre les inégalités en santé et de renforcer les systèmes de santé.
  • La Turquie revient sur son projet d’assouplissement de la législation antitabac
    Le projet visant à autoriser l’importation et la production en Turquie de produits du tabac sans combustion et d’inhalateurs électroniques de nicotine a été officiellement retiré. Ces produits ne seront ni vendus ni fabriqués dans ce pays. Précisant qu’il faut se prémunir contre les risques d’un assouplissement des lois antitabac, le représentant de l’OMS en Turquie, le Dr Pavel Ursu, a souligné l’importance des engagements politiques pris dans le cadre de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac.
  • Le Dr Jaouad Mahjour nommé Directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale par intérim
    Le Dr Jaouad Mahjour est le Directeur régional de l’OMS pour la Méditerranée orientale par intérim ainsi que le Directeur de la Gestion des programmes au sein du Bureau régional de la Méditerranée orientale. Spécialiste en santé publique, il a plus de 30 ans d’expérience dans les domaines de l’élaboration, de la mise en œuvre et de l’évaluation de programmes de lutte contre les maladies transmissibles aux niveaux national et international.
  • Poliomyélite: campagne de vaccination au Tchad
    Plus de 4 millions d'enfants devaient être vaccinés contre la poliomyélite au cours de la campagne d'octobre qui avait pour objectif d’atteindre au moins 95% de couverture vaccinale dans toutes les régions du Tchad. Près de 25 000 vaccinateurs et 5000 mobilisateurs sociaux y ont été associés.

Conseil exécutif

Le Conseil exécutif de l'OMS sera réuni en session extraordinaire à Genève du 22 au 23 novembre 2017. Cette session sera consacrée au projet de treizième programme général de travail de l'OMS pour 2019‐2023.


Grippe

La grippe est une menace imprévisible. De bégnine à sévère, elle peut même entraîner la mort. Le moyen le plus efficace de se prémunir de la maladie ou d’une issue grave est la vaccination.

Sécurité routière

En Inde,  New Delhi, piétions, cyclistes, motos et véhicules divers se retrouvent sur la chaussée sans aucune protectiion ...

Chaque année, 1,3 million de personnes meurent d'accidents de la route à travers le monde et entre 20 et 50 millions de personnes sont blessées. C'est la première cause de décès chez les 15-29 ans.

Activité physique

Une jeune femme fait du hula-hoop

En Thaïlande, des programmes destinés à tous les groupes d’âge permettent à des milliers de personnes de développer leur activité physique.


Principaux repères


L'OMS en bref

Ressources documentaires