Michael Bloomberg

Michael Bloomberg
Michael Bloomberg, Ambassadeur mondial pour les maladies non transmissibles (MNT)

Ambassadeur mondial pour les maladies non transmissibles (MNT)

Entrepreneur et philanthrope, Michael R. Bloomberg a été maire de New York de 2002-2013 après avoir dirigé pendant 20 ans la société qu’il avait créée en 1981. Depuis qu’il a laissé les rênes de la municipalité, il a repris la direction de Bloomberg LP.

Une des grandes priorités de M. Bloomberg quand il était maire était d’aider les gens à vivre plus longtemps et en meilleure santé, et il est rapidement devenu un leader national dans le domaine de la santé publique. Quand New York a interdit de fumer dans les bars et les restaurants, les villes et les états du reste des États-Unis d’Amérique, ainsi que d’autres pays du monde, ont suivi son exemple. Grâce en partie aux initiatives de santé publique prises par son maire, l’espérance de vie à New York a augmenté de plus de 3 ans, dépassant de 2,2 ans la moyenne nationale.

En tant que philanthrope, Michael Bloomberg a donné plus de 4,3 milliards de dollars (US $) en faveur de l’éducation, de l’environnement, de l’innovation dans le secteur public, des arts et de la santé publique. Ses investissements dans la santé publique visent à parer aux risques pour la santé les plus fréquents en généralisant des solutions éprouvées qui protègent et sauvent davantage de gens. M. Bloomberg a ainsi investi dans des initiatives pour éradiquer la poliomyélite et pour réduire la mortalité due aux maladies non transmissibles en luttant contre le tabagisme, les noyades, l’obésité, ou encore en facilitant l’accès aux soins de santé maternels. Il s’est particulièrement intéressé aux besoins non satisfaits en matière de santé.

Pour réduire le nombre de morts et de blessés sur les routes, il a dirigé des campagnes de sécurité routière et, en 2015, il a cofinancé avec le gouvernement australien une initiative de 100 millions de dollars (US $) destinée à améliorer les systèmes de données sanitaires dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

Sous son mandat, la ville de New York s’est redressée des attentats du 11 septembre, le nombre de diplômés de l’enseignement supérieur et d’emplois dans le secteur privé ont atteint des niveaux record, la criminalité a baissé de plus de 30 % et l’empreinte carbone de la ville de 19%, les quais ont été remis en valeur, les arts et la culture ont bénéficié d’aides supplémentaires et des programmes ambitieux de lutte contre la pauvreté ont été mis en place.

En hommage à son action de santé publique, l’École de santé publique Johns Hopkins a été rebaptisée Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health. En 2016, il a contribué à la création du Bloomberg-Kimmel Institute for Cancer Immunotherapy à l’Université Johns Hopkins, qui se consacrera à l’une des branches les plus prometteuses de la recherche sur le cancer aujourd’hui.

Michael Bloomberg est diplômé de l’Université Johns Hopkins et de la Harvard Business School.

Liens

Les vidéos de l'OMS

La phototéque de l'OMS

Ressources documentaires