Renforcer la sécurité sanitaire grâce à la mise en oeuvre du RSI

Comité d’urgence du Règlement sanitaire international

12 avril 2019 -- La réunion du Comité d’urgence convoquée par le Directeur général de l’OMS au titre du Règlement sanitaire international (RSI) (2005) concernant la maladie à virus Ebola (MVE) en République démocratique du Congo a eu lieu le vendredi 12 avril 2019, de 13 heures à 17 heures (HEC).
Le Comité a été d’avis que la flambée de maladie à virus Ebola qui se poursuit dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri en République démocratique du Congo ne constitue pas une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI). Toutefois, le Comité a souhaité faire part de sa profonde préoccupation concernant l’augmentation récente de la transmission dans certaines zones, et par conséquent le risque potentiel de propagation aux pays voisins.

Fonctions essentielles du RSI

Dans notre monde hyper connecté, la sécurité sanitaire a une dimension globale. Nous devons assurer notre protection, et être solidaire les uns des autres contre les maladies infectieuses à potentiel épidémique, les menaces chimiques ou les événements radiologiques. Pour cette raison, 196 pays se sont entendus pour travailler ensemble à la prévention et à la réponse aux évènements de santé publique de portée internationale. Cette entente s’est concrétisée par la révision du Règlement sanitaire international (ou RSI, 2005). En charge de son secrétariat, l’OMS informe les pays sur les risques et collabore avec ses partenaires pour aider les pays à renforcer leurs capacités de détection, de notification et d’intervention lors d’événements de santé publique de portée potentiellement internationale.
Le Département Capacités mondiales, alerte et action (GCR) est responsable des travaux de l’OMS en matière de coordination de la mise en œuvre du RSI

Dernières orientations

Focus


Capacités nationales en vertu du RSI

Tous les États Parties doivent être dotés ou se doter des principales capacités en matière de santé publique afin de mettre en application le RSI (2005) en vertu des articles 5 et 13 du Règlement.