Centre des médias

L’OMS et la République de Corée vont mener une mission conjointe sur la flambée de MERS-CoV

Communiqué de presse

Compte tenu de la récente flambée de coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV), l’OMS et le Ministère de la santé et de la protection sociale de la République de Corée vont mener une mission conjointe en République de Corée. Cette mission fait suite à des consultations étroites entre l’OMS et le Gouvernement.

L’équipe de l’OMS sera dirigée par le Sous-Directeur général pour la sécurité sanitaire, le Dr Keiji Fukuda. Elle sera composée d’experts de l’épidémiologie, de la virologie, de la prise en charge clinique, de la prévention et de la lutte contre les infections et de responsables de la santé publique qui ont déjà géré d’autres flambées de MERS-CoV au Moyen-Orient.

L’objectif urgent de cette mission conjointe est de collecter des informations et d’examiner la situation en République de Corée, y compris le schéma épidémiologique, les caractéristiques du virus et les aspects cliniques. L’équipe évaluera également l’action de santé publique qui a été engagée et donnera des recommandations concernant les mesures de riposte à prendre à l’avenir.

Depuis que la flambée a éclaté, l’OMS travaille à des mesures de riposte en étroite concertation avec le Ministère de la santé et de la protection sociale et avec les Centres for Disease Control and Prevention coréens. L’OMS remercie le Gouvernement de sa coopération dans la diffusion d’informations actualisées et pour faciliter la mission conjointe.

Sur la base des données actuelles et de l’évaluation des risques menée par l’OMS, aucune transmission interhumaine soutenue n’a été constatée dans les communautés et on n’a aucune preuve d’une transmission par voie aérienne. Néanmoins, le MERS-CoV est une maladie relativement récente et les lacunes en matière d’information sont considérables. La mission conjointe nous permettra d’améliorer notre compréhension de la nature de ce virus.

L’OMS reste vigilante et suit la situation. Comme il n’y a pas de preuve de transmission interhumaine soutenue dans la communauté, l’OMS ne conseille pas de procédures spéciales aux points d’entrée, ni de restrictions sur les voyages ou le commerce eu égard à cet événement.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

À Genève:

Tarik Jasarevic
Chargé de communication, OMS
Portable: +41 79 367 62 14
Courriel: jasarevict@who.int

Christian Lindmeier
Chargé de communication, OMS
Portable: +41 79 500 6552
Courriel: lindmeierch@who.int

À Manille:

David Koch
Public Information Officer
Bureau régional OMS du Pacifique occidental
Téléphone: +632 528 9991
Courriel: PIO@wpro.who.int

Helena Humphrey
Risk Communications Officer
Bureau régional OMS du Pacifique occidental
Téléphone: +632 528 9986
Courriel: humphreyh@wpro.who.int