Santé sexuelle et reproductive

Le partage des tâches pour améliorer l’accès à la planification familiale/à la contraception

Brève présentation

Auteurs:
OMS

Informations sur la publication

Nombre de pages: 12
Date de publication: 2018
Langues: Anglais, Français
Numéro de référence OMS: WHO/RHR/17.20

Télécharger

La contraception est une intervention peu onéreuse et rentable mais, dans de nombreux milieux, les pénuries de personnel de santé et les politiques restrictives concernant les rôles des catégories de niveau inférieur et intermédiaire limitent l’accès à des méthodes contraceptives efficaces. Permettre à d’autres catégories d’agents de santé de fournir des méthodes de contraception peut améliorer sensiblement l’accès à la contraception pour tous. Bon nombre de pays ont déjà autorisé des catégories de niveau inférieur et intermédiaire à dispenser, seules ou en équipes, un éventail de méthodes contraceptives au sein des communautés et/ou dans les établissements de soins.

A l’OMS, il est admis que le partage des tâches est une stratégie prometteuse pour faire face à la grave pénurie d’agents de santé et assurer des soins de santé génésique, maternelle et néonatale dans les pays à faible revenu. Ce partage est envisagé pour instaurer une répartition plus rationnelle des tâches et responsabilités au sein des catégories d’agents de santé, en vue d’améliorer l’accès et le rapport coût-efficacité.