Sécurité mondiale des vaccins

Sommet mondial sur la sécurité des vaccins

L’Organisation mondiale de la Santé organise le Sommet mondial sur la sécurité vaccinale les 2 et 3 décembre 2019 à son Siège à Genève.
Alors que l’année 2019 marque le vingtième anniversaire de la création du Comité consultatif mondial de la sécurité vaccinale de l’OMS, le Sommet mondial sur la sécurité vaccinale permettra de faire le bilan des réalisations du Comité et d’examiner les priorités pour la décennie à venir.
Lors de ce sommet, l’OMS présentera le projet de stratégie mondiale 2.0 pour la sécurité vaccinale 2021-2030 aux principales parties prenantes, dont elle recueillera les contributions pour la version finale qui doit être publiée l’année prochaine.

L’atelier du Réseau pour la Sécurité des vaccins des 15-16 Octobre 2019

Les 15 et 16 Octobre 2019, 97 représentants de 28 pays ont participé à l'atelier du Réseau pour la Sécurité des Vaccins (VSN), afin de partager leur expertise sur la manière de promouvoir un contenu fiable et attrayant sur la sécurité des vaccins et d'utiliser les données et leur analyse afin d’améliorer les informations et la communication sur les vaccins et la sécurité des vaccins sur le net.
Pour la première fois, 4 divisions de l'OMS, l’UNICEF, le CDC, GAVI, des États membres, des compagnies du monde digital (Pinterest, Facebook, YouTube, Microsoft et Google), le monde académique et des membres de VSN étaient réunis dans une même pièce afin de resserrer les liens, ouvrant la voie à des collaborations dans le but de fournir des informations fiables, scientifiques et de haute qualité sur la sécurité des vaccins, dans la sphère numérique.

Nouveau module d’assistance à la conduite d’une enquête MAPI de haute qualité

A partir des informations à propos des vaccins administrés et de la manifestation post-vaccinale indésirable (MAPI) observée, le nouveau module d'assistance aux enquêtes sur les MAPI facilite des enquêtes de terrain de haute qualité. Les investigateurs pourront identifier les parties prenantes pertinentes, poser les bonnes questions et documenter les enquêtes avec précision. Le logiciel permettra aussi la constitution d’un dossier d’investigation de terrain à partager avec des experts en charge de l’évaluation de la causalité.

Renforcement du système d'innocuité des vaccins en Afghanistan

31 participants ont participé à un atelier à Kaboul, en Afghanistan, du 14 au 16 avril 2019, visant à rationaliser les procédures de déclaration et d'enquête des manifestations post-vaccinales indésirables (MAPI). L'atelier a été coordonné par l'Autorité nationale de réglementation des médicaments et des produits de santé (NMHRA), le programme national d’immunisation et d'autres parties prenantes et a été soutenu par le Bureau de l'OMS pour l'Afghanistan. L'atelier a permis d'établir un consensus entre les intervenants, de définir leurs rôles et leurs responsabilités pour mettre au point un système de surveillance durable de la sécurité vaccinale en Afghanistan. Les participants ont également été orientés sur les procédures d'enregistrement des vaccins et d'autorisation de mise sur le marché. L'Afghanistan prévoit de mettre à jour les lignes directrices nationales des MAPI, d'établir un comité national des MAPI , de renforcer les capacités réglementaires, de mener des formations et de renforcer les systèmes de santé.

Le rapport « Vaccine Safety Communication in the Digital Age »

Le monde digital permet d’accéder à de nombreux interlocuteurs avec des informations stratégiques. Il offre des possibilités énormes pour transmettre des messages personnalisés qui répondent aux intérêts et aux sensibilités d’audiences spécifiques. Le rapport « Vaccine Safety Communication in the Digital Age » proposes de nouvelles avenues, identifiées par les membres du Réseau pour la sécurité des vaccins afin de gérer l’information et la communication digital sur l’innocuité des vaccins de façon crédible.

Rapport de la 7ème réunion de l'Initiative mondiale pour la sécurité des vaccins

à Santiago du Chili du 8 au 9 octobre 2018, à l'invitation de l'Institut de la santé publique du Chili, en collaboration avec le ministère de la Santé. Elle a rassemblé plus de 100 participants issus des programmes de vaccination et des agences de réglementation de toutes les régions de l’OMS, des agences techniques, des donateurs et de l’industrie. La réunion était axée sur les innovations en matière de pharmacovigilance des vaccins en vue de la stratégie de vaccination de l’OMS post 2020. Les points saillants comprenaient la compréhension des transitions mondiales qui affecteront les programmes de vaccination et la vigilance, les progrès de la pharmacovigilance mondiale des vaccins et les modèles de collaboration entre les secteurs public et privé.

Projet pilote d'intégration des données sur les MAPI dans le système HMIS national basé sur DHIS2 – Bangladesh

OMS

En septembre 2018, le Bangladesh a manifesté son intérêt pour le déploiement du système de gestion de l'information sur les manifestations post vaccinales indésirables (VAEIMS) intégré au système de suivi du programme d’immunisation (PEV). Basé sur DHIS2 (logiciel du PEV), un logiciel VAEIMS personnalisé au Bangladesh a été développé. Le district de Dhaka et la Dhaka North City Corporation ont lancé le projet pilote après des exercices de formation pratique destinés aux responsables nationaux du PEV, au personnel du système d'information pour la gestion de la santé, à la Direction générale de l'administration des médicaments, au bureau du pays de l'OMS, au comité d’experts de revue des MAPI des districts pilotes. Il est envisagé qu'une intégration complète de VAEIMS dans le système de suivi du PEV du Bangladesh permettra au pays de disposer d'un seul système intégré de gestion de la santé basé sur le DHIS2 pour tous les programmes nationaux, y compris la vaccination.

Identification et réaction aux MAPI graves suite à l'utilisation du vaccin antivariolique lors d'une urgence de santé publique

OMS

Ce document d'orientation fournit des informations sur la mise en place rapide de systèmes de surveillance continue de la sécurité vaccinale dans les pays qui introduisent le vaccin antivariolique lors d'une urgence de santé publique à la suite d'une épidémie de variole. Il aiderait le Comité national de gestion de crise, les programmes nationaux de vaccination, les travailleurs de la santé et le personnel de vaccination et les autres parties prenantes qui participent à la réponse globale à une éclosion de variole. Des directives sont également fournies aux pays pour établir une capacité minimale de surveillance de la sécurité. Il a été élaboré sur la base des principes énoncés dans le Manuel mondial de l’OMS sur la surveillance des événements indésirables survenus après la vaccination, le guide du CIOMS sur la surveillance active de la sécurité des vaccins et la littérature disponible sur les vaccins antivarioliques.

Bibliothèque électronique de communication sur la sécurité des vaccins

OMS

Les professionnels de santé sont de plus en plus interpellés par des préoccupations légitimes ou perçues en matière d'innocuité des vaccins. Savoir communiquer avec précision et en toute confiance sur la sécurité des vaccins est un élément essentiel de tous programmes de vaccination. La bibliothèque électronique de communication sur la sécurité des vaccins est une collection d'outils et de ressources destiné aux praticiens de la santé, aux décideurs et au public. L’objectif est d’encourager le partage des connaissances et de fournir un ensemble complet d’outils de communication afin de prévenir les idées fausses sur la sécurité des vaccins.

La bibliothèque électronique repose sur vos contributions pour réussir et accepte les ressources de communication sur l'innocuité des vaccins, notamment les suivantes:
- Matériel de formation, directives et plans de communication ;
- Informations sur la sécurité des vaccins - dépliants, brochures, livrets et affiches ;
- Informations destinées aux médias - fiches d’information, vidéos et manuels.

Documents de référence de l'Initiative mondiale pour la sécurité des vaccins



Page mise à jour le 31 janvier 2019

Contactez-nous

Sécurité mondiale des vaccins
Organisation mondiale de la Santé (OMS)
20 Avenue Appia
1211 Genève 27
SUISSE
Courriel: gvsi@who.int