Eau, assainissement et hygiène

Établissements de soins et déchets

WHO/SEARO/Nursila Dewi

Il faut agir d’urgence pour obtenir des progrès dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH) et pour améliorer la gestion des déchets médicaux dans les établissements de soins.
D’après l’examen mondial OMS/UNICEF de 2015, plus d’un tiers des établissements n’ont pas de point d’eau, et dans un tiers d’entre eux également, l’eau et le savon ne sont pas disponibles pour le lavage des mains. Un cinquième environ des établissements n’ont pas de système d’assainissement amélioré et plus de la moitié ne disposent pas de système adapté pour l’élimination sans risque des déchets des activités de soins.


Réduire les infections nosocomiales et les risques sanitaires

Les services d’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH) et la bonne gestion des déchets médicaux dans les établissements de soins sont essentiels pour fournir des soins de qualité et centrés sur la personne. Ces services réduisent aussi les infections nosocomiales, les risques liés aux substances chimiques et les risques pour les communautés.

Par ailleurs, ils renforcent la confiance et l’adoption des services de santé, améliorent l’efficience, réduisent le coût de la prestation de services et renforcent le moral du personnel. Compte tenu des importantes lacunes actuellement observées dans les services WASH des établissements de soins, l’OMS s’efforce d’améliorer ces aspects, en insistant notamment sur la bonne gestion des déchets des activités de soins, moyennant un Plan d’action mondial conjoint OMS/UNICEF.

Un plan d'action mondial

Ce plan est conforme à plusieurs objectifs de développement durable auxquels il contribue directement, notamment à l’objectif 6 sur la bonne gestion de l’eau et de l’assainissement et aux objectifs 3.1, 3.2 et 3.8 sur la réduction de la mortalité maternelle, l’élimination des décès évitables de nouveau-nés et l’instauration d’une couverture sanitaire universelle de qualité.

L’eau, l’assainissement et l’hygiène dans les établissements de soins

Le plan d’action mondial OMS/UNICEF vise à garantir que, d’ici 2030, tous les établissements de soins, soient dotés de services adaptés d’eau, d’assainissement et d’hygiène.

Déchets des activités de soins

La mauvaise gestion des déchets des activités de soins expose les personnes à des infections évitables, à des produits toxiques et à des risques de blessure.

Ressources

Mis à jour en février 2017